Vous êtes ici: Page d'accueilarticlesSous pageExtra sportif

JO de Pékin 2008

Ajouté le 2009-03-11 par Manon

JO de Pékin 2008

Après avoir travaillé plusieurs années chez Swisstinming comme « job » d’été, j’ai eu l’occasion d’accompagner l’équipe de Swiss Timing aux Jeux Olympiques de Pékin. Mon travail consistait à assister et surveiller les commissaires et volontaires lors des compétitions d'escrime.

Tout a commencé par un travail temporaire pendant les vacances d'été chez Swisstiming à Corgémont. Comme mon intérêt pour la science du chronométrage fut remarqué par mon employeur, un soir, mais bien plus tard, le téléphone sonne à mon domicile : "Oui, ici Swisstiming, nous aurions besoin de vos services pour les Jeux Panaméricains" Nous sommes vendredi soir : il y a une place disponible à Rio de Janeiro au Brésil et ils ont besoin de mes services. Ma réponse fut hésitante mais j’accepte finalement de partir dans l’inconnu. De plus, c’est le lendemain que le vol est prévu. Avec ce voyage, j’ai réussi à faire mes preuves dans le « chronométrage » et c’est ainsi qu’au printemps 2008, j’ai reçu un autre coup de téléphone et cette fois pour officier aux Jeux Olympiques de Pékin.

Après un long voyage en avion au départ de Zürich via Münich, c'est l'atterrissage à Pékin. Hébergement dans un hôtel magnifique à 1/2h du site, transport par bus spécial sur voie olympique rapide, un peu comme les VIP. Ces voies étaient réservées aux bus pour faciliter tous les déplacements des athlètes et officiels. Un bel exemple d'organisation.

Pendant les compétitions, il ne faut pas compter avec plus de 5 à 6 h de sommeil par nuit et cela pendant 11 jours d'affilée. Lever 5h30 petit déjeuner, travail jusqu'à 23h, petite collation et au dodo. Mon travail consistait à assister et surveiller les commissaires et les volontaires lors des compétitions d'escrime qui ont duré 9 jours. Tout de suite après cette première partie, j’ai enchaîné avec le pentathlon moderne pour 2 jours.

La formation pour ce travail s'est faite sur place par des simulations avec l'aide des escrimeurs lors de leurs entraînements. Moments très appréciables, on côtoie des athlètes de renoms, il est possible de parler avec eux, simplement, on échange quelques mots avec un médecin d'équipe par exemple.

Je garderai un souvenir très fort de ces Jeux, les sites olympiques sont tellement immenses, l'événement lui-même est si énorme, que même après être de rentrée depuis 6 mois, je vibre encore de toutes les sensations que j’ai ressenti là-bas. Ce fut une expérience inoubliable et je n’espère pas la dernière.

--- Copyright © CA Courtelary 2009 , tous droits réservés---